L'hypersensibilité, c'est quoi ?

Quelques caractéristiques de l’hypersensibilité :

Gestioin
des émotions

Les émotions sont vécues plus fortement aussi bien la joie que la tristesse, la peur, la colère, l’ennui, l’amour…

Sensibilité
au quotidien

Être sensible à la luminosité, aux bruits répétitifs, à certaines matières, odeurs,

Beaucoup
d'empathie

Caractéristique d’une personne qui ressent les émotions de l’autre, qui comprend l’autre au-delà des mots

Sociabilité
difficile

En société, en famille parfois, au travail souvent, l’hypersenible se sent en décalage, “à part”, pas à sa place. A la moindre remarque, il va se sentir mal à l’aise, remis en question, se sentir blessé, en faute.

100 000 idées
dans la tête

L’hypersensible perçoit, reçoit, analyse, a 100 000 idées par minute. C’est ce que l’on appelle la pensée en arborescence ou en pop-corn. Une idée en entraîne une autre qui en entraîne une autre qui en entraîne…

Personne
Créative

Cette caractéristique est souvent cachée derrière tout un tas d’autres choses. Cependant un hypersensible est souvent un artiste (petit ou grand) en dormance. Écrivain, peintre, musicien , chef de cuisine, “nez”, fleuriste, couturier, paysagiste… Il peut être intéressant de se demander où se cache sa propre créativité.

Si tu/vous vous retrouvez dans ces caractéristiques, il peut être intéressant de continuer la découverte ou d’en parler ensemble.

Votre enfant est hypersensible ?

Céline Douche

1- Comprendre le fonctionnement de l’enfant

Avant de découvrir cette caractéristique que votre enfant possède, le chemin est souvent semé d’incompréhensions, de tensions, de questions sans réponse.
Reconnaître l’hypersensibilité de votre enfant va vous permettre de lui expliquer ce qui lui arrive. Mieux le comprendre améliorera votre relation.

Ce qu’il faut savoir : 

  • Un enfant ne sait pas et ne peut pas vous dire ce qu’il ressent, il n’ a pas encore la capacité. Remarquez aussi qu’en tant qu’adulte cela n’est pas toujours évident…
  • Ce qui est important de comprendre c’est “LE TROP” d’émotions, TROP d’informations, TROP de sensations.
    Ex: il ne veut pas mettre ce pull, il ne veut pas manger trop chaud…. car il ne supporte pas la sensation de la matière sur sa peau, c’est impossible il ressent un inconfort extrême qu’il ne peut pas verbaliser de cette manière. Et souvent ce type de réaction est compris comme un caprice. L’incompréhension commence et crée un fossé, une distance.
  • Le cerveau est submergé d’informations à traiter en permanence (encore plus qu’un adulte) et le cerveau d’un HS traite les informations encore plus vite que la moyenne. La conséquence est une plus grande fatigabilité et un besoin de calme.

  • Il ressent les émotions des autres ( les vôtres, celles de ses copains, des professeurs…) et cela le perturbe. Car la difficulté est de savoir faire le tri entre ses propres émotions et celles des autres. Il est comme une éponge à émotions. Ce qui est très fatiguant.

  • Il a un grand sens de la justice ( une balance de justice)
    Il n’aime généralement pas le conflit et il va tout faire pour l’éviter.
    Il ne supporte pas les situations injustes et peut devenir irritable, très en colère face à l’injustice.

  • Il a le grand besoin de comprendre, de ne pas s’ennuyer. On lui reproche souvent d’aller trop vite car il reçoit tellement de messages et d’informations qu’il veut les mettre en ordre et parfois cela conduit à une impression d’empressement, de précipitation. ( un cerveau en ébullition )

 

2 - Un enfant hypersensible a besoin d’un environnement rassurant

C’est prouvé scientifiquement, l’hypersensible a besoin de tendresse, de réconfort et un besoin affectif plus important que les autres.

Le cerveau d’un hypersensible reçoit tellement d’informations et ressent tellement de choses que cela peut mettre l’enfant en insécurité, le faire se sentir perdu au milieu de ce tumulte d’émotions. L’hypersensible a besoin de se sentir en sécurité le plus souvent possible. S’ il se sent bien il pourra alors être capable de prendre des risques et de sortir découvrir le monde.

Céline Douche

3- aidez votre enfant à explorer ses émotions

Aparté : l’idée n’est pas de mettre l’enfant dans une bulle, de le protéger à tous prix . NON NON au contraire c’est lui donner le clés, une lecture de lui-même, de son fonctionnement pour qu”il puisse se comprendre, que les autres autour de lui le comprenne mieux afin de vivre de manière plus sereine avec lui et les autres;

Enfant hypersensible

C’est la pire phrase que l’on puisse dire à un enfant hypersensible !! cela revient à lui dire “tu ne devrais pas vivre cela “ ou encore “tu es en faute de ressentir ce que tu ressens” OR personne et l’enfant y compris ne décide de ressentir une émotion que ce soit la tristesse, la peur, l’injustice, la joie.
IL N’Y EST POUR RIEN, il ressent les choses comme cela.Il est submergé. Donc le message “ calme-moi” ne sert à rien.

Par expérience, ce qui fonctionne le mieux c’est d’essayer de lui faire mettre des mots sur ce qu’il ressent par le dessin, ou l’inviter à donner une forme à son émotion, quelle couleur, quel animal …. Cette technique permet d’apprivoiser l’énergie qui le submerge et de mettre à distance ces émotions trop fortes.
Autoriser l’enfant à sentir ce qu’il sent pourra être source d’apaisement des ces émotions.

Demander un rendez-vous

Parlons – en ensemble pour vous aider et aider votre enfant.
Contactez-moi pour un premier échange qui n’engage à rien 🙂